Tag Archives

21 articles

Chimimeca s’installera bien à Jonage

Avatar apej-jonage
0
Categories
Chimimeca s’installera bien à Jonage
Partagez cet article:

Voilà. L’entreprise va pouvoir s’installer à l’entrée de notre commune. Le tribunal administratif de Lyon a rendu son jugement il y a quelques jours. Il a rejeté notre recours contre l’autorisation environnementale accordée à Chimimeca. Souvenez-vous, l’an dernier nous écrivions que l’installation de l’entreprise pourrait se faire que si son autorisation d’exploiter était maintenue. Des déclarations ubuesques avaient laissé penser que nous étions dans le faux et que l’entreprise ne s’installerait pas pour une question de compromis de vente signé hors délai. Bref, que Chimimeca ne s’implanterait pas à Jonage et qu’il ne fallait plus s’inquiéter. Ces déclarations avaient même fini par jeter du discrédit sur notre association et ses objectifs: préserver notre environnement et notre cadre de vie.

Les 2 recours rejetés

Il y avait donc deux recours contre cette autorisation. Celui de notre association avec un mémoire plutôt complet et celui de la commune. Les deux ont été rejetés. Si notre association n’a pas été condamné à verser des frais de justice à l’entreprise, la commune l’a été. Elle a été condamnée verser la somme de 1400 euros.

Faire appel ?

Malheureusement cela nous parait impossible à plusieurs titres. Sur le plan financier, nous n’avons pas le budget nécessaire pour faire de nouveau appel à notre avocat et sur le plan juridique, nous avons utilisé nos principaux arguments pour contrer ce projet. Reste à savoir qu’elle sera la position de la Commune de Jonage qui n’a pour l’instant pas fait de communication. Il est cependant peu probable qu’elle fasse appel de la décision, à moins qu’elle essaye de faire « trainer le dossier » par des actions juridiques sans finalité concrète.

On peut donc définitivement dire que l’entreprise va s’implanter à Jonage.

Lien vers le jugement APEJ / Commune

Merci à toutes et à tous pour vos dons et votre mobilisation pendant ces 2 années. Nous restons vigilants sur les autres nombreux sujets environnementaux sur notre belle commune.

A lire aussi
Chimimeca conserve son permis de construire, les suites à donner

Le 03 juillet dernier, nous avons appris -sans surprise mais non sans regret- la décision du Tribunal Administratif de Lyon qui confirmait l’illégalité du retrait du permis de construire de Chimimeca. Pour rappel, le Maire de Jonage avait signé un arrêté de retrait du permis Lire la suite ...

Chimimeca: on vous raconte la véritable chronologie du dossier

L'histoire du "sujet" Chimimeca vous intéresse ? Vous ne savez plus ou donner de la tête avec les nombreuses communications et incohérences sur le sujet ? On vous propose de repartir, en 2018, le jour où tout à commencer et de refaire le point, simplement, Lire la suite ...

Chimimeca : le pourvoi en cassation de la commune de Jonage n’a pas été admis par le Conseil d’Etat

Pour celles et ceux qui auraient perdu le fil "juridique" de ce dossier que nous suivons depuis près d'un an, petit rappel : le maire de Jonage a signé le 23 octobre 2019 un arrêté retirant le permis de construire à l'entreprise Chimimeca. Cette dernière, Lire la suite ...

Après plus d’un an d’existence, on fait le point sur nos actions à Jonage.

Nous vous souhaitons tout d’abord nos vœux de réussite et de santé pour cette nouvelle année. On a encore quelques jours pour le faire 🙂 . Nous voulions partager avec vous un résumé des différentes actions que nous avons réalisées depuis la création de notre Lire la suite ...

Partagez cet article:

Après plus d’un an d’existence, on fait le point sur nos actions à Jonage.

Avatar apej-jonage
News
Après plus d’un an d’existence, on fait le point sur nos actions à Jonage.
Partagez cet article:

Nous vous souhaitons tout d’abord nos vœux de réussite et de santé pour cette nouvelle année. On a encore quelques jours pour le faire 🙂 . Nous voulions partager avec vous un résumé des différentes actions que nous avons réalisées depuis la création de notre association en Octobre 2019.

Notre première année d’existence a été riche en rencontres et en projets.

Nos premiers mois ont été principalement consacrés à informer les Jonageois au sujet de l’implantation de l’usine Seveso à l’entrée de notre commune et à structurer notre jeune association.

Faire le relais de nos inquiétudes et de nos actions dans les médias (voir revue de presse sur le site internet), organiser une réunion diffusée en direct sur le web (70 personnes présentes et plus de 1000 connexions), prendre contact avec les autres acteurs de la protection de l’environnement de l’Est-Lyonnais et du département , mettre en place les outils de communication digitale pour sensibiliser et informer le plus grand nombre sont autant d’actions que nous avons menées avec succès cette année.

Grâce à la participation de nombreux donateurs, à la vente de lingettes et aux cotisations nous avons réussi à atteindre un budget de 4140 euros. Ce budget nous a permis de faire appel à un avocat pour deux points juridiques importants. Le premier consistait à s’assurer que notre association était en mesure d’agir juridiquement au contentieux. Notre avocat a donc réalisé une consultation. Nous sommes en mesure de le faire. Le second consistait à déposer un recours contre l’autorisation environnementale accordée à l’entreprise Chimimeca, un travail assez long que nous avons finalisé par la production d’un mémoire envoyé au tribunal administratif de Lyon le 18 octobre 2020. Vous trouverez tous les détails du dossier Chimimeca ici. A noter que la commune est “observateur” de notre dossier, certainement car elle a de son côté fait un recours contre l’autorisation environnementale en décembre 2019. Nous l’avons appris fin décembre 2020..

L’association est depuis septembre 2020 membre des associations fédérées de France Nature Environnement Rhône. Cette démarche présente plusieurs avantages. Nous avons l’ambition d’organiser des évènements autour de l’environnement et la biodiversité à Jonage et FNE Rhône dispose d’experts en mesure d’intervenir sur ces thématiques. 

FNE Rhône peut aussi nous venir en aide pour certains conseils juridiques ou certaines expertises notamment en termes de réglementation. Nous travaillons avec eux sur le suivi des Espaces Boisés Classés à Jonage ainsi que sur les différentes zones à protéger. Il nous est aussi plus facile de faire suivre leurs différentes initiatives et d’en faire le relai sur nos réseaux sociaux.

Soucieux de rendre accessible les informations liées à notre environnement, nous avons mis en place un outil de suivi que nous mettons régulièrement à jour avec les informations concernant Jonage et les communes avoisinantes.

En résumé, parmi les projets que nous avons menés et les sujets que nous avons suivi pendant cette première année d’existence, on peut retenir : 

  • Suivi du projet de Chimimeca et ses différents “rebondissements juridiques” 
  • Suivi des Espaces Boisés Classés à Jonage et notamment la destruction de celui près de la Salle du Vieux Moulin pour lequel la compensation évoquée n’a pas encore été réalisée.
  • Mise en place d’une enquêtes concernant les Bips de recul des Véhicules de la ZI
  • Mise en place d’un questionnaire participatif en vue de la réalisation d’une interview en vidéo des candidats aux élections municipales de Jonage.
  • Réalisation de l’interview vidéo d’un des candidat (l’autre ayant préféré répondre par texte)
  • Mise en place d’une réunion publique autour de l’implantation de l’usine Seveso
  • Création d’un évènement “fête du climat” (Repoussé pour cause Covid-19)
  • Suivi de l’enquête publique sur le plan de servitude aéronautique de l’aéroport
  • Participation aux ateliers et réunion de la Salle Aréna
  • Participation à la réunion de présentation de la All-In Academy (Tennis) de Décines 
  • Communication sur les actions de l’association sur la page Facebook, le site ou via une newsletter. 
  • Adhésion à FNE Rhône.
  • Mise en place de la procédure pour obtenir le statut « d’association d’intérêt général”
  • Rencontre avec d’autres collectifs et associations de l’Est-Lyonnais.
  • Mise en place d’un outil de suivi des publications officielles concernant le territoire.

On peut regretter que notre association ne soit toujours pas intégrée aux supports de communications de la commune. La fiche de notre association n’est toujours pas en ligne sur le site de la ville, nous ne sommes pas sur les listes de diffusion mail de la commune et nous n’apparaissons pas dans le bulletin municipal. Nous avons bon espoir pour cette nouvelle année.

L’association comptait 46 membres sur l’exercice 2019-2020. On peut noter cependant la demande de radiation d’un membre effectuée le 1er Juillet 2020. 

Pour l’année à venir, nous allons poursuivre notre veille sur les projets ayant un impact sur notre environnement et notre cadre de vie. C’est le cas notamment du projet de Salle Aréna à Décines pour lequel nous avons mis en place en fin d’année 2020 un questionnaire participatif avec l’aide de plusieurs collectifs de l’Est-Lyonnais. Il regroupe déjà près de 230 contributions. 

Nous allons aussi faire en sorte de protéger les espaces boisés de notre commune. En effet, il nous a été difficile d’intervenir pour les 6000m2 d’espaces végétalisés qui ont été détruits pour la construction du LIDL mais nous allons être vigilant pour préserver les derniers espaces boisés de notre village.

Nous avions préparé plusieurs animations pour la journée du climat en mars 2020. Malheureusement nous avons dû annuler l’opération à cause de la pandémie. Nous comptons pouvoir créer un événement lorsque la situation sanitaire le permettra. 

Sur le thème de la Biodiversité, nous avons pris contact depuis plusieurs mois avec un intervenant qui anime des ateliers autour de la création de nids artificiels d’hirondelles et de nichoirs à Mésanges. Nous voulons le faire intervenir à Jonage. Nous réfléchissons à la mise en place d’ateliers autour des hirondelles et des mésanges pour les Jonageois. Espérons que 2021 soit plus propice à ce type de rencontre. 

Les décharges sauvages sont un fléau pour l’environnement. C’est un point sur lequel nous voulons avancer car il existe plusieurs lieux où ce type de dégradations existe à Jonage.

Nous avons aussi co-signé un manifeste pour la création d’une convention citoyenne pour le climat à l’échelle de la région.

Les Adhésions 2020-2021 sont ouvertes. Vous pouvez dès à présent reprendre votre adhésion.

Si vous souhaitez vous investir dans la vie de l’association en 2021, chacun peut apporter son aide, quelles que soient ses compétences. N’hésitez pas à nous contacter.

Sébastien Meunier

Président.

A lire aussi
Salle Arena à Décines: Une autre Vallée est possible pour l’Est-Lyonnais
Decines Charpieu Ecoquartier grand large BASE

Nous contacter : arena(at)apej-jonage.fr Habitants de l'Est lyonnais, nous méritons bien mieux que le projet OL Vallée actuellement étudié, et majoritairement organisé autour des loisirs de masse payants. En fin d'article, nous vous proposerons de répondre à quelques questions pour recueillir vos avis. ❓ Le projet OL Lire la suite ...

Radio. RCF Lyon – 05/01/2021

Le 05/01/2021, RCF Lyon a diffusé en début de journal 2 interventions de notre Président concernant le projet de salle Arena à Décines

Chimimeca: notre recours contre l’autorisation environnementale est envoyé

Aujourd’hui, c’est un jour particulier pour nous.  En 364 jours, nous avons communiqué largement sur les réseaux sociaux et dans la presse sur le projet d’implantation de l’usine SEVESO à l’entrée de notre village.  Nous avons parlé de nos craintes, de vos craintes quant à Lire la suite ...

Article. Le Progrès – 30/10/2020

Que de chemin parcouru en un peu plus d'un an. Grâce à votre soutien, nous avons désormais un bel outil pour protéger notre environnement et notre cadre de vie. Nous continuons à suivre les projets susceptibles d'avoir un impact sur notre commune et sur l'Est-Lyonnais Lire la suite ...

Partagez cet article:

Salle Arena à Décines: Une autre Vallée est possible pour l’Est-Lyonnais

Avatar apej-jonage
8
Categories
Partagez cet article:

Nous contacter : arena(at)apej-jonage.fr

Habitants de l’Est lyonnais, nous méritons bien mieux que le projet OL Vallée actuellement étudié, et majoritairement organisé autour des loisirs de masse payants. En fin d’article, nous vous proposerons de répondre à quelques questions pour recueillir vos avis.

❓ Le projet OL Vallée, qu’est-ce que c’est ?

Des équipement existants :

  • Le Groupama stadium de 59 000 places
  • L’hôtel « Kopster »
  • Pôle médical Grand Large, et laboratoire de biologie médicale « Unilians »
  • Le pôle de loisirs de 23 250 m2
  • 8 000 m2 de bureaux, livrés par Vinci qui s’ajoutent aux bureaux « les Loges »

Des constructions prévues sur le même site :

  • Un projet de salle Arena de capacité 16 000 places qui accueillera 90 évènements à l’année.
  • Un centre de formation de Tennis « All In Academy » aménagé sur 3,5 ha d’anciennes terres agricoles.

(Plus d’information tel qu’il est présenté ici)

🏞️ Des projets adaptés à nos besoins : c’est possible !

Nous méritons des projets :

  • répondant réellement aux besoins des habitants et aux enjeux du territoire
  • résilients et durables, en accord avec les défis économiques, écologiques et sociaux actuels
  • d’une grande variété d’usages par l’ensemble des habitants, que ce soit en semaine, le weekend et pendant la période estivale

Voici ci-dessous des projets concrets, choisis pour leurs conditions similaires à celles de l’entrée de Décines Est, aux noms évocateurs des imaginaires bohèmes des quartiers voisins : Lyon CONFLUENCE, ZAC des GIRONDINS (Gerland), LA RIZE (Villeurbanne), LA SOIE (Vaulx-en-Velin), D-SIDE (Décines), Aéroport SAINT EXUPERY…

1️⃣ Une zone économique hybride

Quelques exemples:

Identité possible:

SAUVONS LES MEUBLES ou LA RUÉE VERS L’OR

(pour associer le Lycée Charlie Chaplin)

Avec des espaces de travail mutualisé, des ateliers de réparation d’automobiles, de 2 roues et vélos, des entreprises innovantes.

Valeurs: makers / circuits courts / recyclage / mutualisation / LOWTECH


2️⃣ Parcs et Lieux culturels

Quelques exemples :

Identité possible:

LE PARC LUDIQUEDUNUM ou PAYS DU VELIN ou ROUTES DU SEL

Territoire Attractif par sa programmation écologique, ludique, sportive et événementielle qui évoque l’historique du Transit du sel en Velin. À CONFLUENCE, tête de Proue de la métropole, répondrait la vallée de Décines, le vent en poupe.

Valeurs: soutenable, acclimatée à une vie urbaine en climat chaud / site alternatif, de non contrôle, d’entropie et de confort / Espace partagé / Gestion écologique / Parc urbain /Équipements de loisirs et de détente


3️⃣ Une zone agricole urbaine

Exemple : Les Jardins Familiaux

Identité possible:

RHÔNE-AMONT SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE

Parc inter-générationels, ou chacun peut cultiver son propre jardin, accueillant les écoles, à l’exemple de l’Iloz du Parc de Miribel.

Valeurs: Parc agroculturel / Liaison avec l’environnement / Ripisylve du Grand Large / Ferme pédagogique


4️⃣ Un couloir écologique

Quelques exemples:

Identité possible:

LE CORRIDOR DU BIEZIN, ou DU V-VERT, ou DU MONTOUT. 

Contourner le stade pour faire des liens clairs entre des espaces verts morcelés, une continuité visuelle et écologique entre le parc de MIRIBEL et le BIEZIN 

Valeurs: Corridors paysagers / Réactivation de vie de quartier / PLAINE DE JEUX / DÉSENCLAVEMENT / Mail piéton / Espace public Intergénérationnel / La place des femmes

🚗 Les enjeux pour les habitants de l’Est Lyonnais

  • Circulation : engorgement des voies d’accès
  • Tranquillité : Des nuisances induites (circulation, déchets, éclairage, bruits, hélicoptères, incivilités…)
  • Vie de quartier : problématique de la proximité des écoles, collèges et lycées, dont l’environnement serein est incompatible avec la tentation des loisirs de foule.
  • Transports en commun : sans l’OL Vallée : hausse prévue de minimum 35% du trafic actuel du Tram T3, déjà saturé de 20%. Avec l’OL Vallée : catastrophe indéterminée.
  • Transition écologique : bétonisation, ilots de chaleurs, souveraineté alimentaire régionale dégradée par la pression financière sur les terres agricoles environnantes.

Mots pour mots, l’OL Vallée c’est :

Jean Michel Aulas, président Groupe OL : « nous poursuivons la mise en œuvre opérationnelle du plan stratégique « Full entertainment » ». « En 2025, il déclare l’indépendance d’OL Vallée » (source)

Xavier Pierrot, Directeur général adjoint Groupe OL en charge du Stade et de l’Arena : « C’est un concept de loisirs à 360 degrés que l’on essaye de mettre en place. » (source)

Sylvère Jeanne, expert en gestion des infrastructures sportives et fondateur de Stadium & Co : « OL Vallée accueillera des visiteurs 365 jours par an et non uniquement à l’occasion des rencontres de l’Olympique lyonnais » (source)

📢 Votre avis compte !

Après la « concertation » organisé par l’OL et la métropole qui s’est terminée en octobre, Il nous reste deux occasions en 2021 pour porter notre voix et réclamer ce que nous méritons : l’enquête publique et l’examen par la Métropole de la requête de révision du PLU-H.

Nous vous invitons à remplir le questionnaire ci-dessous et à transmettre cet article à vos proches :

Si le questionnaire ne s’affiche pas correctement, cliquez sur ce lien.

A lire aussi
Article. Le Progrès – 30/10/2020

Que de chemin parcouru en un peu plus d'un an. Grâce à votre soutien, nous avons désormais un bel outil pour protéger notre environnement et notre cadre de vie. Nous continuons à suivre les projets susceptibles d'avoir un impact sur notre commune et sur l'Est-Lyonnais Lire la suite ...

Chimimeca: notre recours contre l’autorisation environnementale est envoyé

Aujourd’hui, c’est un jour particulier pour nous.  En 364 jours, nous avons communiqué largement sur les réseaux sociaux et dans la presse sur le projet d’implantation de l’usine SEVESO à l’entrée de notre village.  Nous avons parlé de nos craintes, de vos craintes quant à Lire la suite ...

Suivi : pour ne rien manquer des publications des services officiels
Image parkropekk_pl de Pixabay

Parmi les objectifs de notre association, la facilitation d'accès aux informations publiques concernant l'environnement sur le territoire de Jonage et des communes avoisinantes est un point qui nous parait essentiel. Ces informations manquent parfois d'accessibilité. Nous regrouperons sur cet article les différentes publications ou communications Lire la suite ...

Suivi des espaces boisés classés à Jonage – Mise à jour 06 Juin 2020

Début janvier 2020, nous avons été alerté concernant le défrichage et l’abattage des arbres autour de la salle du vieux moulin. Cet espace boisé classé a été rasé de toute végétation. Nous avons essayé de comprendre quelle était la cause de la destruction de cet Lire la suite ...

Partagez cet article:

Article. Le Progrès – 30/10/2020

Avatar apej-jonage
Categories
Article. Le Progrès – 30/10/2020
Partagez cet article:

Que de chemin parcouru en un peu plus d’un an. Grâce à votre soutien, nous avons désormais un bel outil pour protéger notre environnement et notre cadre de vie. Nous continuons à suivre les projets susceptibles d’avoir un impact sur notre commune et sur l’Est-Lyonnais mais aussi à vous informer régulièrement.

Notre objectif est aussi d’agir pour la préservation de la biodiversité sur l’Est-Lyonnais.

Le Progrès revient sur notre première année d’existence et fait le point sur le dossier Chimimeca. Lire l’article

Article. Le Progrès -30/10/2020
A lire aussi
Chimimeca: notre recours contre l’autorisation environnementale est envoyé

Aujourd’hui, c’est un jour particulier pour nous.  En 364 jours, nous avons communiqué largement sur les réseaux sociaux et dans la presse sur le projet d’implantation de l’usine SEVESO à l’entrée de notre village.  Nous avons parlé de nos craintes, de vos craintes quant à Lire la suite ...

L’entreprise Chimimeca peut-elle toujours s’installer à Jonage ?

Pour mieux comprendre où nous en sommes sur le dossier, on fait le point sur un sujet qui intéresse de nombreux jonageois depuis fin Juin 2019. Vous pensez certainement que tout est terminé et que l'entreprise ne s'implantera pas à Jonage ? Alors, peuvent-ils encore Lire la suite ...

Une première rentrée pour notre association

Il y a un an, nous étions une poignée de jonageois à nous rencontrer pour créer l'association loi 1901 "Agir pour l'environnement jonageois - APEJ". Comme vous le savez déjà, l'APEJ a été créée dans l'urgence pour dire stop à l'implantation d'une usine seveso à l'entrée Lire la suite ...

Cartographie. Les résultats de notre sondage sur les bips de la Zac des Gaulnes

Début janvier 2020, nous avons mis en place un formulaire afin de récolter des informations des riverains concernant l'impact sonore et la gêne ressentie liés aux bips des véhicules des plateformes logistiques de la ZAC des Gaulnes à Jonage. Une petite quarantaine de jonageois, de Lire la suite ...

Partagez cet article:

Chimimeca: notre recours contre l’autorisation environnementale est envoyé

Avatar apej-jonage
0
Categories
Chimimeca: notre recours contre l’autorisation environnementale est envoyé
Partagez cet article:

Aujourd’hui, c’est un jour particulier pour nous. 

En 364 jours, nous avons communiqué largement sur les réseaux sociaux et dans la presse sur le projet d’implantation de l’usine SEVESO à l’entrée de notre village. 

Nous avons parlé de nos craintes, de vos craintes quant à l’implantation de cette usine proche des habitations et à un peu plus de 850m de l’école Paul Claudel.

Nous n’avons eu de cesse de vous informer en permanence, de nous renseigner, nous documenter et de lire les centaines de pages du dossier du projet. 

Nous avons grâce à vous récolter un peu plus de 4000 euros que ce soit par vos cotisations, vos dons ou encore la vente de lingettes lavables.

Ils nous ont servi à financer le travail de notre avocat.

Aujourd’hui, notre avocat a envoyé notre mémoire complémentaire au Tribunal Administratif de Lyon, un dossier de 34 pages que nous joignons à notre recours contre l’autorisation environnementale. 

Le dossier est très complet. Il reprend les nombreux points que nous avons soulevés au fil des mois,  allant des points purement administratifs à des points plus techniques comme les seuils de rejets autorisés supérieur à la demande de l’entreprise, la présence d’un puit à quelques mètres ou encore la non prise en compte des sources de pollution présentes dans le secteur. Un dernier point qui nous paraît pourtant essentiel lorsque l’on parle de rejets atmosphériques.

Aussi, sur demande du tribunal administratif, la commune de Jonage a été sollicité en tant qu’observateur. Elle pourra être amenée à intervenir dans le cadre de la procédure.

Aujourd’hui, je veux vous dire au nom du conseil d’administration, MERCI, merci pour votre aide et votre soutien, merci d’avoir relayer nos publications sur les réseaux sociaux. 

Demain, cela fera un an que le journal officiel annonçait la création de l’association et notre motivation à protéger notre environnement et notre cadre de vie n’a pas changé. 

Sébastien Meunier 

Président.

A lire aussi
Chimimeca conserve son permis de construire, les suites à donner

Le 03 juillet dernier, nous avons appris -sans surprise mais non sans regret- la décision du Tribunal Administratif de Lyon qui confirmait l’illégalité du retrait du permis de construire de Chimimeca. Pour rappel, le Maire de Jonage avait signé un arrêté de retrait du permis Lire la suite ...

Chimimeca : le pourvoi en cassation de la commune de Jonage n’a pas été admis par le Conseil d’Etat

Pour celles et ceux qui auraient perdu le fil "juridique" de ce dossier que nous suivons depuis près d'un an, petit rappel : le maire de Jonage a signé le 23 octobre 2019 un arrêté retirant le permis de construire à l'entreprise Chimimeca. Cette dernière, Lire la suite ...

Chimimeca: on vous raconte la véritable chronologie du dossier

L'histoire du "sujet" Chimimeca vous intéresse ? Vous ne savez plus ou donner de la tête avec les nombreuses communications et incohérences sur le sujet ? On vous propose de repartir, en 2018, le jour où tout à commencer et de refaire le point, simplement, Lire la suite ...

L’entreprise Chimimeca peut-elle toujours s’installer à Jonage ?

Pour mieux comprendre où nous en sommes sur le dossier, on fait le point sur un sujet qui intéresse de nombreux jonageois depuis fin Juin 2019. Vous pensez certainement que tout est terminé et que l'entreprise ne s'implantera pas à Jonage ? Alors, peuvent-ils encore Lire la suite ...

Partagez cet article:

Article. France 3 – 03/07/2020

Avatar apej-jonage
0
Revue de Presse
Article. France 3 – 03/07/2020
Partagez cet article:
A lire aussi
Chimimeca s’installera bien à Jonage

Voilà. L'entreprise va pouvoir s'installer à l'entrée de notre commune. Le tribunal administratif de Lyon a rendu son jugement il y a quelques jours. Il a rejeté notre recours contre l'autorisation environnementale accordée à Chimimeca. Souvenez-vous, l'an dernier nous écrivions que l'installation de l'entreprise pourrait Lire la suite ...

Après plus d’un an d’existence, on fait le point sur nos actions à Jonage.

Nous vous souhaitons tout d’abord nos vœux de réussite et de santé pour cette nouvelle année. On a encore quelques jours pour le faire 🙂 . Nous voulions partager avec vous un résumé des différentes actions que nous avons réalisées depuis la création de notre Lire la suite ...

Chimimeca: notre recours contre l’autorisation environnementale est envoyé

Aujourd’hui, c’est un jour particulier pour nous.  En 364 jours, nous avons communiqué largement sur les réseaux sociaux et dans la presse sur le projet d’implantation de l’usine SEVESO à l’entrée de notre village.  Nous avons parlé de nos craintes, de vos craintes quant à Lire la suite ...

Chimimeca conserve son permis de construire, les suites à donner

Le 03 juillet dernier, nous avons appris -sans surprise mais non sans regret- la décision du Tribunal Administratif de Lyon qui confirmait l’illégalité du retrait du permis de construire de Chimimeca. Pour rappel, le Maire de Jonage avait signé un arrêté de retrait du permis Lire la suite ...

Partagez cet article:

Chimimeca conserve son permis de construire, les suites à donner

Avatar apej-jonage
0
Categories
Chimimeca conserve son permis de construire, les suites à donner
Partagez cet article:

Le 03 juillet dernier, nous avons appris -sans surprise mais non sans regret- la décision du Tribunal Administratif de Lyon qui confirmait l’illégalité du retrait du permis de construire de Chimimeca.

Pour rappel, le Maire de Jonage avait signé un arrêté de retrait du permis au motif de fraude, indiquant que des éléments concernant la dangerosité des activités de l’entreprise n’avaient pas été portés à sa connaissance. Chimimeca avait contesté l’arrêté devant la justice. Nous avions expliqué à plusieurs reprises qu’il était peu probable que la justice maintienne ce retrait pour fraude et que l’entreprise pourrait s’installer si aucune action n’était faite contre l’autorisation environnementale. C’est désormais confirmé.

Nous avions initialement prévu de nous rendre au conseil municipal, tenu aussi ce 03 juillet, afin de rencontrer les membres de la commission en charge de l’environnement. Le but était de leur faire part de notre souhait de leur présenter l’association et ses projets futurs dans les semaines à venir. Il n’était donc pas prévu de parler du dossier Chimimeca, car nous ne nous attendions pas à prendre connaissance de la décision avant la semaine suivante.

En fin de séance, le Maire a pris la parole pour faire une communication à l’ensemble  du conseil afin de clarifier les informations diffusées dans la presse le même jour.

Pour lui, bien que la justice ait confirmé que Chimimeca conservait son permis de construire, l’entreprise ne pourra pas s’installer. Il a rappelé que la signature de l’acte authentique aurait dû se faire en décembre. Malgré la publication de la décision du Tribunal, il entend tout de même s’opposer à l’installation de l’usine Seveso et pense pouvoir la retarder suffisamment pour que le projet soit abandonné, c’est en tout cas ce qu’il a annoncé.

C’est une nouvelle encourageante mais nous devons rester mobilisés.

Il a aussi précisé qu’il avait encore de nombreux moyens à sa disposition pour ralentir le projet. 

Lorsque la séance du conseil a été levée, notre Président a essayé de s’exprimer pour demander au maire des informations complémentaires sur la suite de l’affaire, et notamment sur les moyens qu’il comptait mettre en oeuvre pour contrer ce projet. Pensait-il faire un recours contre l’autorisation environnementale, dernier levier pour faire échouer l’installation de l’entreprise ?

Le maire ne l’a pas laissé parler, précisant que le public n’avait pas la parole lors du conseil municipal. C’est d’ailleurs pour cette raison que notre président a pris la parole après la levée de séance, pour ne pas interférer dans le bon déroulement du conseil municipal.

Lors de cet échange délicat, il a demandé au maire s’il pensait que le lotisseur allait abandonner la vente du terrain: ce dernier lui a affirmé que le terrain est déjà revendu. Notre Président lui a demandé le nom de ce nouvel acquéreur tout en lui rappelant que l’autorisation environnementale était pendante au terrain. Le Maire lui a répondu qu’il n’avait pas à discuter avec lui …

Du point de vue de l’APEJ, nous espérons que nous pourrons travailler ensemble et joindre nos forces pour préserver l’environnement à Jonage. Pour contrer le projet de Chimimeca, le dernier levier juridique reste de faire une action contre l’autorisation environnementale.

Notre recours est en cours de préparation et doit être déposé avant le 22 juillet et c’est grâce à votre participation financière. Merci !

C’est pourquoi nous renouvelons notre appel aux dons: chaque Euro permettra de poursuivre la procédure juridique dans de bonnes conditions car bien que le montant de la cagnotte soit encourageant, les délais sont courts et le temps joue contre nous.

Notre financement participatif est toujours actif. Il servira a financer les frais pour la suite de la procédure, vous pouvez encore participer à la cagnotte en cliquant ici.

A lire aussi
Chimimeca : le pourvoi en cassation de la commune de Jonage n’a pas été admis par le Conseil d’Etat

Pour celles et ceux qui auraient perdu le fil "juridique" de ce dossier que nous suivons depuis près d'un an, petit rappel : le maire de Jonage a signé le 23 octobre 2019 un arrêté retirant le permis de construire à l'entreprise Chimimeca. Cette dernière, Lire la suite ...

Coronavirus: le délai de recours contre l’autorisation environnementale de Chimimeca rallongé

Le confinement de la population a eu des effets positifs sur l'environnement, c'est certain. Sur le délai de recours dont nous disposons contre l'autorisation environnementale de Chimimeca, il a eu un autre effet: celui de le rallonger. Nos besoins financiers ont eux aussi augmenté pour Lire la suite ...

L’entreprise Chimimeca peut-elle toujours s’installer à Jonage ?

Pour mieux comprendre où nous en sommes sur le dossier, on fait le point sur un sujet qui intéresse de nombreux jonageois depuis fin Juin 2019. Vous pensez certainement que tout est terminé et que l'entreprise ne s'implantera pas à Jonage ? Alors, peuvent-ils encore Lire la suite ...

Chimimeca: on vous raconte la véritable chronologie du dossier

L'histoire du "sujet" Chimimeca vous intéresse ? Vous ne savez plus ou donner de la tête avec les nombreuses communications et incohérences sur le sujet ? On vous propose de repartir, en 2018, le jour où tout à commencer et de refaire le point, simplement, Lire la suite ...

Partagez cet article:

Chimimeca : le pourvoi en cassation de la commune de Jonage n’a pas été admis par le Conseil d’Etat

Avatar apej-jonage
0
Categories
Chimimeca : le pourvoi en cassation de la commune de Jonage n’a pas été admis par le Conseil d’Etat
Partagez cet article:

Pour celles et ceux qui auraient perdu le fil « juridique » de ce dossier que nous suivons depuis près d’un an, petit rappel : le maire de Jonage a signé le 23 octobre 2019 un arrêté retirant le permis de construire à l’entreprise Chimimeca. Cette dernière, accompagnée des services de l’état, avait fait un recours devant le tribunal administratif pour invalider l’arrêté de retrait de permis de construire.

Le juge de référé avait suspendu le retrait, émettant une ordonnance le 18 décembre 2019. Chimimeca conservait donc son permis de construire.

Quelques jours plus tard, le maire de Jonage avait annoncé faire appel de cette décision et porter le dossier devant le conseil d’état. Début Janvier, le pourvoi en cassation était envoyé au Conseil d’Etat.

Lorsqu’un dossier est présenté au conseil d’état, il est d’abord étudié avant d’être transmis au Conseil d’Etat. Il s’agit en quelque sorte d’un « filtre » qui s’assure que le dossier est recevable et peut-être porté devant le Conseil d’Etat.

La délibération suivante a eu lieu le 13 février 2020 et la décision a été lu en séance publique le 04 mars 2020. Nous n’avons eu l’information que tout récemment. Voici l’extrait de la décision :

Le pourvoi n’est pas admis notamment en raison de l‘article L.882-1 qui précise que « Le pourvoi en cassation devant le Conseil d’Etat fait l’objet d’une procédure préalable d’admission. L’admission est refusée par décision juridictionnelle si le pourvoi est irrecevable ou n’est fondé sur aucun moyen sérieux. »

L’arrêté de retrait de permis de construire signé par le Maire de Jonage est donc toujours suspendu et Chimimeca conserve bien son permis de construire.

Le jugement au fond a eu lien fin juin et la décision a été rendu ce 3 juillet 2020. Il a été statué que le retrait de permis de construire était illégal.

L’entreprise conserve donc bien son permis de construire et pourra s’installer si l’on agit pas.

Notre financement participatif est toujours actif. Il servira a financer les frais pour faire un recours, vous pouvez encore participer à la cagnotte en cliquant ici.

A lire aussi
Chimimeca : derniers jours pour agir

Vous qui suivez le dossier Chimimeca depuis près d’un an, qui nous soutenez depuis la début, qui avez partagé, commenté nos publications ici ou là, invité vos amis à nous suivre sur Facebook, nous voulions encore vous remercier!  Mais nous avons encore besoin de votre Lire la suite ...

Coronavirus: le délai de recours contre l’autorisation environnementale de Chimimeca rallongé

Le confinement de la population a eu des effets positifs sur l'environnement, c'est certain. Sur le délai de recours dont nous disposons contre l'autorisation environnementale de Chimimeca, il a eu un autre effet: celui de le rallonger. Nos besoins financiers ont eux aussi augmenté pour Lire la suite ...

Chimimeca: on vous raconte la véritable chronologie du dossier

L'histoire du "sujet" Chimimeca vous intéresse ? Vous ne savez plus ou donner de la tête avec les nombreuses communications et incohérences sur le sujet ? On vous propose de repartir, en 2018, le jour où tout à commencer et de refaire le point, simplement, Lire la suite ...

Suivi des espaces boisés classés à Jonage – Mise à jour 06 Juin 2020

Début janvier 2020, nous avons été alerté concernant le défrichage et l’abattage des arbres autour de la salle du vieux moulin. Cet espace boisé classé a été rasé de toute végétation. Nous avons essayé de comprendre quelle était la cause de la destruction de cet Lire la suite ...

Partagez cet article:

Suivi des espaces boisés classés à Jonage – Mise à jour 06 Juin 2020

Avatar apej-jonage
0
Categories
Suivi des espaces boisés classés à Jonage – Mise à jour 06 Juin 2020
Partagez cet article:

Début janvier 2020, nous avons été alerté concernant le défrichage et l’abattage des arbres autour de la salle du vieux moulin. Cet espace boisé classé a été rasé de toute végétation. Nous avons essayé de comprendre quelle était la cause de la destruction de cet espace pourtant à préserver sur le PLU-H . Ces espaces boisés sont des lieux où la biodiversité se développe et trouve refuge. Le projet du nouveau Lidl va lui aussi détruire de nombreux arbres au coeur du village.

Qu’est il prévu au vieux moulin et le long du Ratapon ? Y a-t-il un projet de reboisement ? Quelle est la raison réelle de cette intervention radicale ? Qui est le demandeur de ce chantier ?

06/04/2020: Le lendemain de la mise à jour de cet article, la Ville de Jonage a fait un communiqué pour donner quelques informations sur le chantier de la salle du vieux moulin. Un projet de reboisement semble prévu sur la pente avec des bancs, nous suivrons l’évolution du projet. Mais qu’est-il prévu pour la zone déboisée le long du Ratapon ? Les arbres n’auraient-ils pas pu être élagués simplement ?

ℹ️ Boisement et aménagement du site accueillant le Club du troisième âgePlusieurs raisons ont conduit la Municipalité…

Publiée par Ville de Jonage sur Vendredi 5 juin 2020

Nous avons solicité le maire pour obtenir des informations sur les éventuels projets mais nous n’avons pas eu de réponse. Les services de l’urbanisme de la ville, que nous sommes allés rencontrer avant le confinement, n’étaient pas au courant, il n’y a pas de traces de projets particuliers sur le secteur.

Nous avons pris contact avec FNE Rhone qui avait déjà eu un dossier similaire à traiter sur la commune en 2011 et en 2018 et avait d’ailleurs écrit ce courrier à l’intention du Maire.

Pour rappel, cet abattage avait donné lieu à des plaintes dont la dernière en 2018 avait donné lieu à un rappel à la loi pour le Maire de Jonage. Le parquet général précisait qu’en cas de non-respect ou de réitération le procureur pourrait changer sa vision. (Source Médiacités)

Toute intervention sur un espace boisé classé doit être déclaré aux services compétents, et pour l’instant nous n’avons pas la confirmation que cela a été fait pour l’EBC du Vieux moulin.

Quelques photos prises à différentes périodes

(source Google Maps & Apej)
Salle du vieux moulin
Salle du vieux moulin

Depuis, des travaux ont été effectués. Des arbres seront-ils replantés ?

Mai 2020

D’autres projets immobiliers sur la commune vont avoir un impact sur les espaces boisées ou à valoriser. Nous avons encore la chance d’en avoir en centre ville.

C’est le cas par exemple le projet du nouveau Lidl de 2245 m2 de surface au sol. Il prévoit l’abattage de nombreux arbres dans un espace vegétalisé à valoriser. Certains seront conservés, d’autres seront « remplacer » par des plus jeunes. Ils mettrons un temps certain à grandir.

Plan de situation
Vue dessus du projet Lidl

Il y a encore d’autres lieux où des arbres ont été coupé avant le confinement.

On ne peut pas imaginer que tous ces arbres présentaient un danger imminent.

A lire aussi
Chimimeca: on vous raconte la véritable chronologie du dossier

L'histoire du "sujet" Chimimeca vous intéresse ? Vous ne savez plus ou donner de la tête avec les nombreuses communications et incohérences sur le sujet ? On vous propose de repartir, en 2018, le jour où tout à commencer et de refaire le point, simplement, Lire la suite ...

L’entreprise Chimimeca peut-elle toujours s’installer à Jonage ?

Pour mieux comprendre où nous en sommes sur le dossier, on fait le point sur un sujet qui intéresse de nombreux jonageois depuis fin Juin 2019. Vous pensez certainement que tout est terminé et que l'entreprise ne s'implantera pas à Jonage ? Alors, peuvent-ils encore Lire la suite ...

Questions aux candidats: les réponses de Laurent Chervier

Lors de notre réunion de présentation en décembre 2019, nous avons annoncé que nous irions à la rencontre des candidats aux élections municipales de Jonage avec une série de questions autour de l'environnement. Nous avons fait un appel à contribution pour la rédaction de ces Lire la suite ...

Questions aux candidats: les réponses de Lucien Barge

Lors de notre réunion de présentation en décembre 2019, nous avons annoncé que nous irions à la rencontre des candidats aux élections municipales de Jonage avec une série de questions autour de l'environnement. Nous avons fait un appel à contribution pour la rédaction de ces Lire la suite ...

Partagez cet article:

Coronavirus: le délai de recours contre l’autorisation environnementale de Chimimeca rallongé

Avatar apej-jonage
0
Categories
Coronavirus: le délai de recours contre l’autorisation environnementale de Chimimeca rallongé
Partagez cet article:

Le confinement de la population a eu des effets positifs sur l’environnement, c’est certain. Sur le délai de recours dont nous disposons contre l’autorisation environnementale de Chimimeca, il a eu un autre effet: celui de le rallonger. Nos besoins financiers ont eux aussi augmenté pour lancer la procédure. On fait le point.

Lors de la campagne des municipales, Lucien Barge le maire de Jonage avait martelé dans ses communications que Chimimeca ne pourrait plus s’installer à Jonage. On vous expliquait ici pourquoi cette information était peu réaliste car juridiquement l’affaire était loin d’être terminée.

Rappelons qu’en fin d’année 2019, le maire annonçait aux journalistes de France 3 Rhône-Alpes que l’entreprise irait finalement s’installer à Feyzin. L’information avait été démentie par tous dans le Progrès quelques jours plus tard.

Nous continuons à le répéter, aujourd’hui, en terme juridique rien ne laisse penser que le projet ne se fera pas. Il est certainement ralenti, mais pas définitivement abandonné. D’autant plus que l’autorisation environnementale est toujours en vigueur sur le terrain.

Comme vous le savez certainement, nous avons fait appel à un avocat pour faire un premier recours administratif et s’assurer que nous sommes en mesure d’agir juridiquement contre l’autorisation environnementale accordée à Chimimeca. Il s’agissait aussi d’établir une approximation des honoraires pour la suite du dossier, en cas de recours contentieux contre l’autorisation environnementale.

Nous avons reçu il y a quelques jours la consultation de notre avocat.  Cette consultation d’une vingtaine de pages nous apprend plusieurs choses.

  1. Notre association peut, selon ses statuts, faire un recours contentieux contre l’autorisation environnementale.
  2. Avec  la crise sanitaire que nous vivons, les délais de recours sont repoussés . C’est donc une nouvelle plutôt bonne, nous disposons donc de plus  de temps pour rassembler les finances nécessaire mais aussi pour nous organiser. La date butoir pour faire le recours est désormais le 24 Juin 2020. Nous gagnons donc environ 2 mois.
  3. Le budget. La difficulté du sujet est assez conséquente, et le budget dont nous devons disposer et d’à peu près de 5500€. Il nous faut aussi nous préparer à budgéter les éventuelles pénalités auxquelles nous pourrions être condamnés en cas d’échec.  Ces sommes pourraient s’élever à 3000€, dans le pire des cas. Nous devons donc réunir 8500€ d’ici début juin.  

Si d’aventure l’intégralité des sommes n’étaient pas dépensées, nous les utiliserons pour la poursuite des objectifs de l’association. Rappelons que les sujets ne manquent pas. Le résultat de l’enquête concernant le plan de servitude aéronautique est attendu dans les prochains mois. Il y a aussi d’autres sujets environnementaux sur notre commune, nous vous en reparlerons.

La semaine dernière, les parcelles de Chimimeca et de la future société de restauration collective voisine ont été aplanies et nettoyées, comme préparées pour la livraison aux entreprises de construction. 

Cette semaine, les travaux ont débutés pour l’accès de voirie de la société de restauration collective, des engins de chantiers sont sur la parcelle. Reste à savoir si les travaux d’accès ne concernent que la parcelle de l’entreprise de restauration.

Nous avons contacté cette semaine la SERL afin de savoir où en est la vente du terrain à Chimimeca, si elle est abandonnée comme le laissait croire le maire de Jonage en mars ou si le projet suivait son cours.

Ils ne peuvent malheureusement communiquer sur le sujet et l’avancement du projet, nous nous en doutions un peu, d’autant plus qu’il s’agit d’un contrat de nature privée. Mais, ils nous rappellent que des procédures sont en cours et qu’ils ne peuvent les commenter. 

A lire aussi
Chimimeca: on vous raconte la véritable chronologie du dossier

L'histoire du "sujet" Chimimeca vous intéresse ? Vous ne savez plus ou donner de la tête avec les nombreuses communications et incohérences sur le sujet ? On vous propose de repartir, en 2018, le jour où tout à commencer et de refaire le point, simplement, Lire la suite ...

L’entreprise Chimimeca peut-elle toujours s’installer à Jonage ?

Pour mieux comprendre où nous en sommes sur le dossier, on fait le point sur un sujet qui intéresse de nombreux jonageois depuis fin Juin 2019. Vous pensez certainement que tout est terminé et que l'entreprise ne s'implantera pas à Jonage ? Alors, peuvent-ils encore Lire la suite ...

Documents. Enquête publique et autorisation d’exploiter pour Chimimeca à Jonage

Pour plus de simplicité, nous avons regroupé ici tous les documents liés au projet de l'implantation de Chimimeca. Dossier de demande d'autorisation ICPE : DAE_Chimimeca Jonage V2 MaJ Janv2019 (1)Télécharger Rapports du commissaire enquêteur :Rapport complet ChimimecaTélécharger Rapport et annexes ChimimecaTélécharger Conclusions et avis ChimimecaTélécharger Lire la suite ...

Article. Sur les traces d’une rumeur – Le Progrès – 15/02/2020

Les rumeurs concernant l’abandon du projet à Jonage et l’implantation de Chimimeca dans la vallée de la chimie à Feyzin ont fait la une du progrès du et une pleine page dans le journal. L’information concernant une relocalisation de l'entreprise à Feyzin annoncée par le Lire la suite ...

Partagez cet article: